Perrine Schaller

Née Michaud à Strasbourg en 1986, Perrine montre très tôt une étrange attirance pour les livres. Pendant que ses petits camarades détruisent les improbables brushings peroxydés des poupées Barbie, jouent aux Pogs ou aux billes, restent hypnotisés devant le Club Dorothée et ses Musclés, elle passe des heures le nez dans les bouquins… pour les gribouiller, avant d’apprendre à les lire.

L’attirance est devenue addiction lorsqu’elle s’est, comme beaucoup d’adolescents de sa génération, plongée corps et âme dans les aventures d’Harry Potter. Puis, elle a troqué la collection des Chair de Poule pour les romans de Stephen King, et s’est noyée dans les grandes sagas fantasy de Tolkien, Robin Hobb, David Eddings, et autres créateurs d’univers.

Après un bac littéraire et une licence Métiers du livre, elle devient très logiquement libraire. Elle aime tous les genres, et pour ce qui est du style, plus c’est cru et mordant, plus elle y trouve son compte.

Concernant l’écriture, ses premières lignes sont encore fraîches. Profitant de son second congé parental, elle s’essaye à l’exercice de la nouvelle, en rédige une en quelques jours, puis la transforme rapidement en roman.

L’écriture fait maintenant partie intégrante de sa vie.

À paraître :
• Alter Échos (avril 2021).